Vos idées pour le numérique à Poitiers

Une convention citoyenne pour des choix collectifs, concrets et responsables en matière de numérique

En septembre 2020, à la suite des interrogations et inquiétudes citoyennes autour du déploiement de la 5G, le conseil municipal de Poitiers a voté la mise en place d’une convention citoyenne pour travailler ensemble sur la question du numérique responsable : écologique, inclusif et démocratique.

La convention est lancée officiellement le 30 avril 2021. 30 habitantes et habitants composent la convention citoyenne pour le numérique responsable, et un groupe d’expert a été formé pour encadrer la démarche. L’ensemble est accompagné par la Commission nationale du débat public, sollicitée par la Ville.


Le recrutement des participants et participantes :

Le recrutement des 30 participantes et participants sera assuré par l’IFOP.    20 personnes seront recrutées par téléphone. 

En complément, 10 personnes éloignées du débat public sont recrutées via  les acteurs locaux associatifs, de quartier et les associations de solidarité  (Toit du monde, CCAS, Mission Locale), afin d’assurer la représentativité de  la population et la diversité des usages.

Le groupe global est représentatif de la structure démographique de Poitiers, de la situation familiale, du quartier d'habitation, du niveau d'équipement numérique ou non, pour représenter au plus juste les différentes sensibilités.


Un avis citoyen et expert :

La Ville de Poitiers collabore avec le Groupe Rouge Vif, pour accompagner cette démarche, dans un souci de transparence et de co-construction avec les citoyens. Les outils d’animation utilisés alterneront le recours à l’écrit, l’oral, le dessin et le déplacement corporel afin que tous et toutes puissent exprimer leurs avis.

Objectif : proposer des actions concrètes pour alimenter le plan d’inclusion numérique responsable de la Ville de Poitiers et éclairer ainsi la prise de décision de la municipalité dans les choix de politiques locales liées au numérique.

Quels impacts, à court et plus long terme, d’un développement numérique non maitrisé sur la vie des Poitevines et des Poitevins, en termes d’usages, de développement économique, d’égalité, de santé publique, d’environnement, d’énergie... ? Quels en sont les avantages, les inconvénients, les opportunités ? C’est la réflexion que devront mener les membres de la convention citoyenne pour le numérique responsable, afin de se positionner sur les grands enjeux d'avenir posés par ce débat.

Pour suivre l’avancée des travaux de la convention citoyenne pour le numérique responsable (compte-rendu de réunion, cahier de formation…), vous aurez accès aux documents sur cette plate-forme.


Un comité de suivi multi acteurs pour assurer la transparence de la démarche :

Pour en garantir la neutralité, un comité de suivi accompagne la démarche. Il est composé d’experts, de personnalités qualifiées et d’élus, représentant les différents domaines en lien avec le sujet (santé, environnement, opérateur, industriel, consommateur, social, start up, recherche universitaire).

Les membres du comité :

  • Alexandra BESNARD, élue à la Ville de Poitiers pour Poitiers collectif
  • Ombelyne DAGICOUR, élue à la Ville de Poitiers pour Poitiers collectif
  • Isabelle CHEDANEAU, élue à la Ville de Poitiers pour Notre priorité c’est vous !
  • Carine GILLES, élue à la Ville de Poitiers pour Poitiers, l’avenir s’écrit à taille humaine
  • Alain PERSUY, membre de l’association Vienne Nature
  • Franck AUPETIT, délégué régional Nouvelle-Aquitaine Nord d’Orange
  • Frédéric SIUDA, administrateur UFC - QUE CHOISIR
  • Alexandre ZOLLINGER, maître de conférences en Droit chez Université de Poitiers, responsable du master droit numérique
  • Virginie MIGEOT, médecin, professeur de santé publique à Poitiers, chef du service santé publique du CHU de Poitiers et responsable de l’enseignement santé publique à la faculté de médecine et de pharmacie de Poitiers
  • Ulf CLERWALL, élu de Paris Xème et organisateur d’une convention citoyenne sur les sciences sociales par la Chaire Bernard MARIS de l’UNESCO
  • Bafodé DIABY, animateur et travailleur social du Centre Socio-culturel des 3 Cités
  • Jean-Michel  PERRON, Directeur de la R&D sur les usages du numérique éducatif, Réseau Canopé
  • Stéphane GRACIET, fondateur et dirigeant de Graciet & CO
  • Romain PAPUCHON, fondateur et dirigeant de DIGILUX

Calendrier de travail :

La convention citoyenne pour le numérique responsable, le comité de suivi et les services de la Ville travaillent en parallèle pour proposer une feuille de route d’actions d’ici la fin de l’année 2021.

La Convention citoyenne pour le numérique responsable :

  • Elle travaillera sur 3 demi-journées (les 19 mai, 29 mai, 12 juin) avec différents ateliers et interventions d’experts ;
  • Elle rédigera le 26 juin une liste de propositions concrètes issues des travaux de la convention. Celles-ci seront étudiées par les services de la Ville pour évaluer leurs faisabilités techniques, leurs coûts et leur cohérence politique ;
  • Fin 2021, les propositions les plus pertinentes seront présentées en conseil municipal et feront l’objet d’une délibération. Les propositions seront alors intégrées au plan d’inclusion numérique responsable.

Un format inédit pour la 1ère convention citoyenne de la ville :

Le premier rassemblement de la convention citoyenne pour le numérique responsable aura lieu à distance en visioconférence.  Le 3ème confinement  nous amène à inventer un format hybride, mêlant distanciel et présentiel. Nous mettrons en place des réunions en présentiel dès que le contexte sanitaire nous le permettra.  3 ou 4  séances du 19 mai au 26 juin permettront aux 30 participantes et participants de se former, s’informer sur le numérique.

La feuille de route sera également nourrie par des cahiers d’acteurs du territoire, diffusés entre mai et juin, pour recueillir leur réflexion sur un numérique plus inclusif et sobre. Vous retrouvez les cahiers d’acteurs sur cette plate-forme.


La Commission nationale du débat public pour garantir la neutralité :

La Ville a également sollicité l’accompagnement de la Commission nationale du débat public (CNDP) pour garantir une démarche méthodologique rigoureuse et vertueuse.

Cette instance administrative indépendante a pour mission de faire respecter et d’assurer la correcte mise en place des procédures de démocraties participative prévues par la loi ou promues par les collectivités.

Deux garantes, Mesdames Kasia CZORA et Caroline WERKOFF, neutres et indépendantes, ont été nommées. Elles veilleront, par exemple, à ce que les débats de la convention se déroulent en toute transparence et qu’ils soient accessibles à tous les citoyens. Elles accompagneront élus et services de la collectivité pendant tout ce processus démocratique et citoyen.

Pour contacter les 2 garantes de la CNDP : [email protected] et [email protected]

Lien vers les 3 tables-rondes :

https://jeparticipe-grandpoitiers.fr/consultation/vos-idees-pour-le-numerique-a-poitiers/presentation/des-tables-rondes-pour-donner-les-cles-du-debat

Participants 0 Inviter